La Carte des Maraudeurs

Et si les Maraudeurs avaient su ce qui allait arriver ? Que se serait-il passé ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirius Black
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Dim 1 Juil - 17:03

Il l'avait déjà remarquée lorsqu'il était en troisième année, la jolie rousse de trois ans son ainée. Non seulement parce qu'elle était jolie -très important- mais surtout parce qu'elle avait un sacré caractère -encore plus important- et qu'elle était très douée en matière de conneries. Dans son petit coeur de casse-cou ça avait fait "boum", une demoiselle aussi jolie que téméraire était, sans aucun doute, faite pour lui. Le jeune homme avait flashé sur cette jolie rousse mais il pensait -à tors ou à raison- qu'elle le trouverait trop jeune et immature s'il allait la draguer. Jeune, il le serait toujours par rapport à elle. Il s'était donc contenté de la regarder de loin, se "faisant la main" avec les filles de quatrième et cinquième années. Sirius avait commencé à s'intéresser aux filles à quatorze ans, se disant que les glousseuses devaient avoir de bonnes raisons de faire ça. Il s'est avéré ensuite qu'elles faisaient ça pour attirer son attention - but à moitié atteint. Et puis elle était partie. Elle avait terminé ses études à Poudlard et entrait dans la vraie vie. Ce fut, certainement, la première déception amoureuse du rouge et or, bien qu'il n'ait jamais été plus loin que que de la regarder… de loin justement.

Mais elle était revenue à Poudlard, deux ans avaient passés et elle était là à nouveau. Sirius l'avait vue à la table du personnel à la rentrée. Il avait deux ans de plus que lors de leur première "rencontre", pas vraiment une rencontre mais disons plutôt qu'il s'était retrouvé aux premières loges pour admirer l'un des exploit de la demoiselle. Demoiselle qui ne manquait pas d'aplomb et de répartie pour être franc. Et, malgré les deux années qui s'étaient écoulées Sirius n'avait pas oublié la flamboyante jeune fille, jeune fille qui était devenue une très belle jeune femme.

En se renseignant un peu sur les membres du personnel, Sirius avait pu apprendre que Vipera - la jolie rousse- était stagiaire à l'infirmerie, enfin une bonne nouvelle, Sirius ne rechignerait plus à aller à l'infirmerie pour se faire soigner. Cela lui donnait d'ailleurs une idée, une idée un peu tordue certes, mais une idée tout de même. Et cette fois il le ferait en solo, que James le pardonne, mais son meilleur ami n'avait pas vraiment l'air d'apprécier la rousse alors il le garderait à l'écart de ses plans machiavéliques qu'il venait de décider d'appeler "allons à la pêche à la rouquine". Son plan était simple mais efficace, petit 1 : se casser quelque chose/se blesser -rayer la mention inutile-, petit 2 : se faire admettre à l'infirmerie, petit 3 -et c'était la partie la plus aléatoire du plan- : prier pour que ce soit Vipera qui le soigne. Un plan qu'il allait s'empresser de mettre en place.

Mise en place de la première partie du plan, ça c'est pas trop dur, après réflexion, se casser quelque chose alors que la saison de Quidditch venait de commencer n'était pas vraiment une bonne idée, donc Sirius avait plutôt opté pour une blessure sans gravité, ou du moins une qui ne l'empêcherais pas de jouer. Il s'était donc furtivement éclipsé en direction de la Forêt Interdite et avait rejoint un endroit qu'il connaissait bien, à quelques mètres de l'orée de la forêt, là se trouvait quelques petites créatures fort agressives, avec un peu de provoc' Sirius n'eut aucun mal à obtenir des résultats et il ressortit une quinzaine de minutes plus tard avec une belle estafilade qui courait le long de son bras ainsi que quelques griffures plus légères. Il avait retiré son t-shirt et l'utilisais pour éponger le sang qui coulait de son bras, il avait peut fait un peu fort et son bras commençais à avoir des fourmillements… Hmmm il lui semblait avoir lu dans un livre un truc sur ces petites bêtes et qu'il y avait une raison pour laquelle ils les évitaient en temps normal, mais impossible de se souvenir.

Sitôt sorti de la forêt il s'était dirigé vers l'infirmerie, en pestant au passage contre ces escaliers qui ne lui facilitaient pas la tâche. Il gravit les marches jusqu'au troisième étage les sourcils froncés, toujours à la recherche de ce qu'il avait lu et qui lui échappait. Le brun parcourut le chemin cers l'infirmerie en pilote automatique, habitué comme il était à se rendre en ce lieu où les gens se vouaient à soigner les élèves inconscients -ou les victimes de ces élèves inconscients- et à les remettre sur pied. Il toqua à la porte et alors qu'il s'apprêtait à frapper une troisième fois il suspendit son geste. Ca lui revenait maintenant ! Ce qu'il avait lu ! Sur le petit monstres de la forêt, ces cochonneries avaient les griffes empoisonnées ! Voilà pourquoi lui et les autres les évitaient soigneusement, quel idiot il faisait ! Bon, ça lui faisait une vraie bonne raison de se rendre à l'infirmerie, mais si il tombait dans les pommes avant d'avoir pu parler à sa rousse, ça ne le faisait pas, mais alors vraiment pas !

Un Black est un résistant ! Et il resterait éveillé tant qu'il n'aurait pas échangé quelques mots avec Vipera, et avec un peu de chance elle le soignerait avant que les effets du poison ne se déclenchent, parce que -bien sûr- il ne se souvenait pas de ces fameux effets… La porte face à lui s'ouvrit sur une vision de rêve, une chevelure flamboyante, une petite bouche mutine et de jolis yeux bleus qui le toisaient.

- J'adore l'infirmerie. Murmura le garçon avant d'entrer un sourire charmeur collé sur le visage, son t-shirt toujours enroulé autour de son bras.


Dernière édition par Sirius Black le Mar 31 Juil - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org
Vipera Xanthina
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : A l'infirmerie

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Dim 1 Juil - 18:55

Madame Pomfresh était bien gentille, mais Vipera commençait à en avoir marre de n'être là qu'en spectatrice. Apparemment "Poppy" avait pris l'habitude de travailler seule et ne devait pas être habitué de déléguer, alors que les deux femmes avaient moins de 10 ans d'écart. Bref, ce n'est pas comme ça que Vipera allait apprendre. La théorie, elle connaissait sur le bout des doigts. Elle avait été une élève assidue durant ses deux années d'étude à l'école magique de médecine. La jeune rousse avait bien étudié et avait même l'habitude de prendre de l'avance sur ses cours. Alors bon, juste regarder Pomfresh, ça commençait à l'agacer. Si elle était en stage, c'était aussi pour pratiquer, sinon, une fois diplômée, elle ne servira strictement à rien.
Et comment d'ailleurs, comment pouvait-elle faire ses preuves pour qu'on lui valide son stage dans ces conditions? Pas génial tout ça!

Vipera était donc assise sur un des lits de l'infirmerie, s'ennuyant. Pomfresh venait de partir, une élève était apparemment clouée au lit par la fièvre. On était venue chercher l'infirmière qui lui avait dit de rester ici, au cas où il y aurait un problème. Bah, au moins, ce serait à elle de s'en occuper alors. Mais s'il n'y avait rien, elle ratait peut-être un cas intéressant avec cette fille malade. Par Merlin! C'était atroce! Atroce qu'elle en vienne presque à espérer que quelqu'un se blesse ou tombe malade! Peu digne d'une infirmière. Mais elle voulait apprendre la pratique! A l'école, on lui avait dit qu'elle ferait un excellent boulot, mais ça, elle n'avait pas encore eu le temps de le démontrer.

Il fallait qu'elle s'occupe… L'ex Serpentard se leva et se dirigea vers l'armoire à pharmacie de l'infirmerie, vérifier les réserves. L'heure de l'inventaire. Il fallait un nombre très précis de chaque potion, de chaque traitement. Vipera prit soin de noter sur une feuille tout ce qu'il manque et qu'il faudrait demander. Elle se rendait au moins un minimum utile comme ça. La jeune stagiaire fut interrompue dans son inventaire en entendant toquer par deux fois à la porte. Elle posa sa feuille sur un des lits et alla ouvrir la porte. Devant elle se tenait un adolescent torse-nu et plutôt blanc… Elle vit alors le bras en sang du jeune homme. Oh merde. Bah voilà, elle l'avait son patient.

Ne lui demandant pas son avis, elle le guida jusqu'au lit le plus proche et le fit s'asseoir dessus. Elle attrapa délicatement le bras blessé du Gryffondor et retira lentement le t-shirt qui recouvrait sa blessure. La stagiaire prit la cruche d'eau à côté d'elle et fit couler le liquide sur le bras de l'adolescent, nettoyant la plaie pour mieux y voir.

"Comment tu t'es fait ça?" Sa voix était douce et rassurante. Mais on y entendant aussi une bonne dose d'autorité. Il avait tout intérêt à lui répondre et à lui dire la vérité.

Elle devrait connaitre la nature et l'origine de la blessure pour pouvoir mieux le soigner. Si elle refermait la plaie alors que quelque chose s'y été ancré, cela pouvait poser un véritable problème. Elle serait obligée de le rouvrir, et c'est franchement pas agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Mar 3 Juil - 13:48

A peine avait-il mit un pied dans l'infirmerie qu'il se fit trainer de force vers un lit, avec autant de force que de douceur la jeune femme le fit asseoir et retira son t-shirt de la plaie, ah oui tiens, il était torse nu, avantageux quand on a un corps de dieu comme lui, pourtant la rousse ne semblait pas l'avoir remarqué -au grand damne de notre Sirius- ou bien elle jouait très bien la comédie. Quoi qu'il en soit elle était très professionnelle et le brun devait bien lui reconnaitre cela. Elle nettoya la plaie ensanglantée avec de l'eau, Sirius grimaça, le contact du liquide frais était aussi apaisant qu'il était douloureux, la fraicheur lui faisait du bien mais le contact sur ses plaies à vif lui faisait terriblement mal, et toujours pas de souvenir sur le poison qui lui revenait.

Malgré toute sa résistance de jeune homme de 16 ans, Sirius devait bien admettre que sa blessure lui faisait fichtrement mal, blessure totalement oubliée à la seconde où la jolie rousse ouvrit la bouche. Elle avait une voix douce et mélodieuse, une voix qui invitait à se laisser aller, à se plonger dans des STOP !! On se reprend nom d'un p'tit balais ! Il avait un plan à suivre. Elle voulait savoir comment il s'était fait ça. Possibilité numéro une : lui sortir un gros bobard, mais comme aucun souvenir ne lui revenait il ne serait peut être pas capable de se faire un antidote contre ce fichu poison, sans oublier qu'il risquait un savon de la part de la belle infirmière et il ne souhaitait pas ça. Possibilité numéro deux : Il lui disait tout, se prenait quand même un savon, mais en se débrouillant bien il pourrait embobiner la demoiselle en lui racontant une de ses histoire rocambolesque et peut être qu'elle ne dirait rien à Pommy. La possibilité numéro deux restait la plus alléchante et la moins risquée.

- Je suis allée me promener en forêt et je suis tombé sur des petites bestioles terriblement hargneuse, j'ai même pas eu le temps de dire "nom d'un balai" qu'elles me sautaient dessus. Je sais que ces petites bêtes ont un poison dans les griffes, mais impossible de me rappeler lequel, j'ai un trou. Quoi qu'il en soit, je me suis battu vaillamment mais elle ont quand même réussi à me faire ça.

Sur ce il leva son bras blessé avec un sourire mi-fier mi-penaud. Il reposa son bras et laissa faire Vipera admirant ses gestes assurés malgré le fait qu'elle ne soit que stagiaire. C'était la première fois depuis bien longtemps qu'il l'avait aussi près de lui, il put donc admirer les reflets de ses cheveux flamboyants, les traits de son visage, la courbe de s… Non ! On ne regarde pas plus bas ! Il se contenterait de regarder son visage et ses mains qui s'affairaient sur son bras, le parfum de la demoiselle vint chatouiller ses narines et il murmura un "décidément, j'adore l'infirmerie" alors qu'elle s'était éloignée pour prendre quelque chose..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org
Vipera Xanthina
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : A l'infirmerie

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Mar 3 Juil - 16:23

Vipera observant attentivement la blessure. Elle espérait réussir à la faire disparaitre sans qu'il reste de cicatrice parce c'était moche, vraiment. La griffure n'était pas belle, et assez profonde. Pas étonnant qu'il perde autant de sang. Mais au moins, rien ne semblait s'être coincé à l'intérieur, c'était déjà ça. Elle n'allait pas être obligée de lui charcuter encore un peu plus le bras pour le soigner comme ça. Mais elle va garder ça pour elle, pas besoin d'en rajouter un peu plus.
Malgré la concentration de la rousse dans son examen, elle entendit parfaitement ce que lui répondit le Gryffondor…. Et franchement ce n'était pas bon! Pas bon du tout! Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'était pas rassurée. Mais elle ne le montrait pas. Elle resta parfaitement calme. Ne jamais s'inquiéter devant un patient. Mais s'il s'était vraiment fait blesser par ces créatures de la forêt, aux griffes enduites de venin…
Doucement, elle le força à s'allonger. Toujours allonger une personne mordue ou qui s'est pris une dose de venin dans les veines.

"Ne bouges pas, d'accord? Et restes calme" Et éviter que le blessé panique. Moldu ou sorcier, c'était toujours la même procédure. "Je reviens tout de suite".

Vipera traversa en vitesse l'infirmerie, jusqu'à la réserve qu'elle vérifiait un peu plus tôt. Et d'après ce qu'elle avait vu, il restait plusieurs fioles de l'antidote. Elle connait bien les bestioles contre lesquelles le rouge et or s'était battu. De vraies teignes, vicieuses en plus de ça. Et bien sûr, dangereuses. Elle s'était fait mordre une fois et putain, elle avait vraiment cru qu'on allait devoir lui couper la jambe. Elle avait eu la peur de sa vie ce jour-là. Et elle avait eu vraiment, vraiment mal. Bref, je n'étais pas elle la concernée là. Concentration.

Elle fouilla deux minutes dans les étagères et trouva enfin ce qu'elle cherchait. Elle prit deux fioles et une seringue. Puis, tout aussi rapidement qu'à l'aller, elle retourna auprès de son blessé. "Me revoilà". Elle lui reprit de nouveau le bras, délicatement, ne souhaitant pas lui faire davantage mal. "Ça va… picoter un peu. Beaucoup même. Mais après, ça ira mieux"

Elle sortit sa baguette et la pointa vers la blessure du garçon. Bon. Pas de cicatrice. Pas de cicatrice. Croisons les doigts. Elle n'avait jamais soigné une telle blessure. Concentration. Vipera murmura le sort de guérison qu'il fallait utiliser dans ce genre de situation. Lentement, la blessure se referma. Elle avait mal pour lui. La chair du garçon se referma. La peau suivit le même modèle et... MERDE! Cicatrice! Oh, au moins, elle n'était pas aussi moche qu'elle le pensait. Elle était nette et bien dessinée. Ce n'était pas atroce et dégoutant.

Désolée pour la cicatrice. J'ai fait de mon mieux. Et désolée pour ça aussi… Elle planta la seringue qu'elle avait récupéré à l'endroit même où le jeune homme était blessé deux minutes plus tôt. Elle lui injecta l'antidote directement dans les veines. Premier soin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Jeu 5 Juil - 14:31

Ah, tiens, c'est bizarre, voilà qu'il a la tête qui tourne, le poison semble commencer à faire effet, et Vipera qui continue à regarder la blessure, elle est si moche que ça ? En tout cas elle reste très calme, don't panic. Remarque Sirius ne panique pas, il a une totale confiance en la jeune femme. Voilà qu'elle le force à s'allonger, si elle vient se mettre à côté de lui il dit pas non, inconsciemment il avait la chair de poule là où Vipera posait ses mains, c'est qu'elle a les mains douces la demoiselle. Dis donc il est bien confortable ce lit, moelleux à souhait, il ferait bien une petite sieste le Sirius. Oublié sa blessure, oublié le poison, oublié l'infirmerie, mais un petite sieste avec la jolie infirmière y a pas de problème.

La jeune femme le sort de sa rêverie, elle lui dit de pas bouger, sûr qu'il bougera pas installé comme il est. Elle revient ? Elle va chercher des bougies et des chocolats ? Ouais cool… Hola on se reprend mon grand apparemment c'est un poison hallucinogène… Qu'il reste calme ? Sérieux est-ce qu'il avait l'air de s'affoler ? Non parce que si c'est le cas faut revoir son échelle de notation de la panique, parce que détendu comme il est -oui bon y a son bras qui lui fait très mal, mais ce n'est qu'un détail- il pourrait s'endormir, à moins que ce soit un effet du poison, il serait hallucinogène ET soporifique ? Noooon, quand même pas. Quoi qu'il en soit Sirius reste assez lucide pour voir revenir la jeune infirmière.

Ca va picoter qu'elle dit… Oui ça picote… Non en fait ça fait horriblement mal, du coup il n'est plus détendu du coup, le lit moelleux devient table de torture, mais SIrius est fier. Très fier. Trop fier, et il serre les dents, et les doigts sur les draps, et les doigts de pieds… Et les fesses aussi. Pas un son ne sort de sa bouche, plutôt crever que de montrer que ça fait mal, pu**** qu'est-ce qu'il faut pas faire pour draguer une minette, il en devient même vulgaire, c'est moche. En plus de ça il venait de gagner une joli cicatrice qui lui courait le long de son bras, elle commençait au milieu du bras, descendait vers l'intérieur du coude et finissait au milieu de l'avant bras, remarque normal qu'il pisse le sang, une grosse veine avait été touchée. Prenons les choses avec philosophie, il pourrait exposer sa blessure de guerre à ses potes, et puis la cicatrice n'était pas trop moche, fine et bien dessinée, une blessure de guerre qui ferait fondre les filles fans de gros durs. Un sourire s'étira sur ses lèvres quand il pensa à la prochaine fille qu'il pourrait embobiner grâce à sa nouvelle "arme".

- Bah c'est pas grave, au moins elle est pas moche cette cicatrice. "Désolée" pour qu… Hééééééé !! C'est vache ça ! T'aurais pu prévenir.

Il ne finit pas sa phrase car elle avait planté une seringue dans son bras, ça ne faisait pas vraiment mal, c'était une piqure de moustique comparé à ce qu'il venait d'endurer. Mais il aurait bien aimé qu'elle ne le prenne pas par surprise comme ça. Cependant il lui en était reconnaissant, son esprit bien que clair, commençait sérieusement à s'embrumer à cause du poison, et f*** il fallait qu'il trouve les effets de ce foutu poison, il irait chercher dans ses livres dès qu'il sortirait de l'infirmerie.

- Ah ! Bah ça va vachement mieux ! Merci Vipera, je peux t'appeler Vipera ou je dois dire Melle Xanthina ? Je pose la question au cas où hein. Tu étais à Poudlard avant ? Je me souviens de toi… Hmmm

Instant de réflexion, lui Sirius venait de se redresser en position assise sur son lit, il serrait la main de Vipera pour la remercier de ses bons soins et il était torse nu. Oh merde ! Il avait utilisé son t-shirt pour éponger le sang, c'était pas prévu, et en général il ne se déshabillait pas au premier rendez-vous, il avait un minimum de tenue. Mais là… La jeune femme avait fini de le soigner, elle pouvait donc se concentrer sur autre chose. Et Sirius voulait qu'elle croit tout sauf qu'il était un pervers.

- Hem, désolé pour la tenue hein, mais j'ai pas franchement réfléchi…

Oui bon, il n'était pas vraiment obligé de parler de sa tenue, mais tant qu'à faire hein, faut jouer ses atouts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org
Vipera Xanthina
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : A l'infirmerie

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Jeu 5 Juil - 17:05

Oui la piqûre comme ça d'un coup, à doit faire mal. Ou tout du moins surprendre. Parce qu'après avoir eu un bras ouvert, une simple piqûre, ça devait passer non? Et puis par rapport à une cicatrice qu'il allait garder toute sa vie, il n'allait pas se plaindre pour ça hein? Vipera devait avouer que cet élève était bien courageux car la plupart des patients se mettent à crier, à pleurer ou même s'évanouissent (à cause de la douleur ou de la vue de leur chair se recollant, ça elle ne savait pas) avec ce genre de soin. Bravo. Oh! Apparemment il ne lui en voulait pas pour la cicatrice. Ça l'aidera à déculpabiliser un peu… Il faudra vraiment qu'elle continue à s'entraîner pour ce sort. Mais bon, jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais refermé une telle plaie. Que des petites coupures de rien du tout. Elle avait quasiment aucune expérience. Mais elle allait en avoir maintenant! Tant mieux. Bon stop le côté opportuniste. Elle avait un patient et fallait qu'elle continue ses soins par Merlin!

Vipera reporta sa pleine attention sur le gryffondor en face d'elle. Il avait déjà l'air d'aller un peu mieux. L'antidote faisait vite effet apparemment. Plus qu'elle ne le pensait. C'était rassurant. Cela voulait dire que le poison n'avait eu le temps d'aller trop loin dans les veines et l'organisme du garçon.

"Vipera c'est bon. Mademoiselle Xanthina, ça fait trop bizarre."

Elle n'avait pas l'habitude après tout. Et puis se faire appeler "Mademoiselle Xanthina" par quelqu'un qui a deux ou trois ans de moins qu'elle, c'est perturbant. Pour l'instant ça restera donc Vipera . Ah! Il la connaissait. Euh… Désolée mon coco mais ce n'est pas réciproque. La stagiaire ne voyait pas du tout qui était le gryffondor. Mais c'était normal non? Oui, totalement normal au fond. Elle était plus vieille et d'une autre maison. Les aînés connaissaient très rarement les plus jeunes. Et c'est pareil dans le cas de Vipera. Pas sympas? Qu'est-ce que le côté "sympas" fait là-dedans?

"Oui, j'étais à Poudlard avant. Mais ça remonte à deux ans déjà"

Vipera fut surprise de voir le rouge et or se redresser pour savoir… et lui prendre les mains. Euh…. Okay…. Ne lui avait-elle pas dit de ne pas bouger? Bon d'accord elle lui avait injecté l'antidote, mais pas de folie tout de même! L'étudiante retira ses mains et les posa ses mains sur son torse, le forçant à se rallonger.

"J'ai pas fini. Il reste de blessures, certes sans gravité, mais il vaut mieux que je m'en occupe alors ne bouge pas, d'accord?"

Vipera examina le corps du jeune homme. Il avait plusieurs coupures sur les bras, les épaules et le torse. Il faisait du Quidditch non? Si c'était le cas, doublement bravo. Vipera était pas très à l'aise sur un balai… Pourquoi se demandait-elle s'il faisait du quidditch? Bah faut voir ce qu'elle voit en ce moment et il y a quasiment aucun doute. Parce que sinon, comment un élève de sixième ou septième année pourrait avoir un torse aussi musclé? Mais là n'est pas la question!
Donc elle disait, coupure sur le torse, les épaules et les bras. Vu la largeur et la profondeur, elle ne laissera pas de cicatrices cette fois. Encore heureux! La stagiaire reprit sa baguette et réutilisa le même sort qu'un peu plus tôt. YA AH! Pas de cicatrices! Dans les dents saleté de bestioles à la noix!

"Maintenant j'ai fini. Tu peux te redresser, mais interdiction de te lever. Et bois ça. C'est le complément de l'antidote que je t'ai injecté."

Vipera lui tendit une petite fiole bleue. Par Merlin, elle aimerait pas être à sa place. A ses yeux, cette potion faisait partie du top trois des potions qui avaient le pire des goûts. Mais c'est pour la bonne cause!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Lun 30 Juil - 21:47

Cool il peut l'appeler Vipera, déjà qu'il se permet de la tutoyer, c'est un nouveau pas vers la jolie demoiselle, tout n'est pas perdu mon gars ! Elle ne le reconnaissait pas, en même temps cela faisait deux ans qu'elle avait quitté Poudlard et Sirius ne s'était pas encore fait connaitre par ses exploits, enfin rien de retentissant. D'ailleurs la jeune femme l'avait largement inspiré depuis.

- Je sais, tu n'étais pas très appréciée par tes camarades à ton départ, la rançon de la gloire...

Hm ses mains douces sur sont torse, Sirius dut faire un énorme effort de volonté pour ne pas penser et encore plus pour se taire. Il doutait que Vipera tolère une tentative de drague aussi ouverte, du moins c'est ce qu'il penserait tant qu'il ne connaitrait pas assez bien la miss. Et puis il ne voulait surtout pas la mettre dans l'embarras au risque qu'elle refuse de le revoir, ce serait trop dommage. Le gryffondor se laissa faire docilement, observant la jeune femme travailler. elle avait beau être stagiaire elle se débrouillait plutôt bien, seule restait la cicatrice mais le garçon ne lui en tenait pas rigueur, elle au moins ne l'avait pas engueulé ni rabâché qu'il était dangereux de s'aventurer dans la forêt -ce que Pompom n'aurait pas manqué de faire- et il en était reconnaissant à la rousse. Une fois toutes ses cicatrices soignées, et l'autorisation donnée par Vipera de pouvoir se redresser le rouge et or s'exécuta, heureux de pouvoir prendre une position un peu plus digne.

- Et bien merci. Je vais peut être rester un peu plus longtemps histoire que l'antidote fasse effet.

Et puis ce serait vraiment dommage de se rendre ridicule parce qu'il a les jambes qui flageolent, lui qui a bon sur toute la ligne -ou presque- depuis son arrivée. Il devait faire une sortie tout aussi réussie que son entrée.Et la jolie infirmière avait dit "pas bouger" alors il faut écouter les pros… Pour une fois. Il prit la potion que lui tendait la jeune infirmière, il sentit le liquide au goulot et grimaça, la potion s'annonçait d'un gout affreux, cependant il but tout le liquide, inutile de prendre des risques.

-Pouah ! Sirius fit une grimace en tirant la langue. Ces potions sont toujours aussi infectes !

Il n'avait jamais rien d'aussi immonde, vraiment on ne l'y reprendrais plus à chercher des noises à ces bestioles. La douleur de son bras n'est rien comparé à l'arrière gout de jus de chaussette et oeuf avarié qui lui reste dans la bouche après avoir bu la potion.

[HRP : c'est horriblement court, mais je commence à m'essouffler sur ce rp, il serait temps de le clore u-u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org
Vipera Xanthina
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : A l'infirmerie

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Mar 31 Juil - 12:06

Oh! Vipera savait que ses camarades de maison ne l'aimaient pas à son départ. Déjà qu'ils ne l'appréciaient pas durant sa scolarité. Et chez les Serpentards, la rancœur à la vie dure. Elle était sûre que même maintenant, deux ans après la fin de sa scolarité, ses anciens camarades ne la supportaient toujours pas. Mais bon, la jeune stagiaire s'en fichait : plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui. Et ce n'importe qui… beurk. Et puis, elle se fichait pas mal de ce qu'on pouvait dire sur elle dans son dos. La jalousie, c'est moche. Oui bon, y a pas forcément (que) de la jalousie là-dedans mais Vip en suspectait fortement chez certains. Que voulez-vous, on a la classe ou on ne l'a pas. Enfin, dans cette histoire se serait surtout : on a du cran ou on n'en a pas. Et Vipera, elle, elle en avait, ça faisait aucun doute.

L'ex verte et argent sourit. Non mais mon coco, de toute façon, elle n'allait pas te laisser partir avant que l'antidote fasse effet. Faut pas déconner. Donc même si tu avais choisis de partir, elle t'aurait littéralement collé au lit jusqu'à ce que l'antipoison fasse totalement effet. Ah les jeune de nos jours. Sont tous cinglés. M'enfin… Vipera l'était tout autant voir plus, du coup, elle était plutôt mal placée pour parler.
Alors que le Gryffondor buvait sa potion (elle était d'ailleurs impressionnée qu'il ne l'ai pas recraché), la rouquine récupéra la chemise de ce dernier. Beurk, pleine de sang et déchirer. Dégoûtant. Mais c'était facilement récupérable. Vive la magie! Vip n'avait rien contre les moldus, mais des fois, elle se demandait comme ils faisaient pour vivre sans magie. C'était si pratique! Allez hop, on prend de nouveau la baguette. L'étudiante commença par faire disparaitre le sang qui tâchait la chemise. Ensuite, le vêtement eut droit au même sort (au sens figuré hein , c'est pas le même en vrai) que son propriétaire : raccommodage. Un nouveau petit sourire étira les lèvres de Vipera, de par la réaction du rouge et or vis-à-vis de la potion. Evidemment que c'était toujours aussi infecte, sinon se serait pas drôle voyons!

Vipera posa la chemise du jeune homme sur le lit, près de lui.

"Tu l'as remettra avant de partir. Je ne peux pas te laisser sortir dans les couloirs dans cette tenue"

Un peu de décence voyons! Déjà que tout Poudlard devait savoir maintenant qu'il était à l'infirmerie vu l'état dans lequel il était arrivé. Si une personne l'avait vu, fallait être sûr que tout le monde allait très vite le savoir. Le bouche à oreille marche exceptionnellement vite ici. Sur la chemise, elle posa une seconde fiole.

"L'antidote devrait vite faire effet. Je te laisse une deuxième fiole au cas où tu sentirais un contre coup plus tard dans la journée ou dans la nuit. On sait jamais.

Héhé, elle fait bien son travail hein? Elle n'oublie pas les détails et est plutôt efficace non? Et puis, elle voulait éviter qu'on lui ramène plus tard le jeune homme en disant qu'il avait fait une rechute à cause du venin pas totalement disparu.

[A toi de clore =P ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   Mar 31 Juil - 22:59

Berk berk berk, il avait un horrible arrière gout maintenant, il devrait manger quelque chose en quittant l'infirmerie parce que c'est juste insoutenable comme gout. Mais pour l'instant il regarde son beau t-shirt se faire raccommoder, après être passé entre les mains de la jeune femme il est comme neuf.

- Eh c'est pas juste, mon t-shirt il n'a pas de cicatrice comme moi !

Il se met à rire, une petite pique pas méchante, juste pour pas qu'elle l'oublie. Mais bon il se doutait qu'elle se souviendrait de sa première cicatrice faite sur un patient, son premier patient si il a bien compris. Quelle expérience pour elle, la pauvre il l'a pas épargnée, remarque elle s'en souviendra et lui aussi.

- Rhoo. T'en fais pas, ma plastique de rêve ne craint rien.

Hmm faire de l'humour sur ça n'était peut être pas une très bonne idée, le côté dragueur n'était peut être pas ce qu'elle préférait. Quoi ? non , change pas de sujet, pas la potion, rien qu'à entendre ce mot Sirius grimace.

- On sait jamais, on sait jamais. Entre nous je préfère ne plus jamais avoir à boire cette horreur, sérieux ce truc peut vous achever plus facilement qu'une blessure infligée par ces sales bestioles. Hors de question que je reboive ce truc, même pas en rêve, alors tu peux compter sur moi pour pas avoir besoin d'en reprendre. Je suis résistant.

Oui c'est sûr qu'il ferait tout pour ne pas avoir à boire cette deuxième potion, foi de gryffondor. En attendant Sirius descend de son lit et se met debout sans vaciller, la potion a du faire effet et il se sent en pleine forme.

- Merci Vipera, je me sens super bien maintenant, tu es vraiment très douée.

Et il le pensait, si elle continuait elle dépasserait certainement Pomfresh dans quelques années. Sirius enfile son t-shirt tout beau et fait un clin d'oeil à l'infirmière.

- On se reverra à ma prochaine blessure, mais pas trop tôt si tu veux bien.

Sirius sourit à la jeune femme et se dirigea vers la porte. Il se retourne une dernière fois pour saluer la jeune femme et quitte l'infirmerie, maintenant direction les cuisines pour s'ôter cet espèce de gout atroce qui lui reste en bouche.

[haha on peut enfi clore ce rp 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartedesmaraudeurs.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour, j'ai un bobo à soigner avec amour [Vivi] {terminé}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rp Entrainement] Comment on soigne avec une balle.... facile elle est magique
» bonjour mademoiselle sa vous direr un liens avec moi?
» Bonjour bel étalon, prêt à l'Amour ? [RP Angel]
» On ne peut pas tout soigner avec des feuilles de thé || Aoi ♥
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Carte des Maraudeurs :: Poudlard - Intérieur :: 3e Etage :: Infirmerie-
Sauter vers: